A propos

Des plantes et du vert …

Je m’appelle Johanne. J’ai 44 ans, je vis à Madrid avec mari et fils. Avant de goûter à la movida espagnole, nous avons eu la chance de vivre la Dolce vita à Rome. Expatriés, nous ne savons pas quelle sera notre prochaine destination et cela n’est pas pour nous déplaire car ce petit goût d’inconnu pimente notre quotidien. 

Je ne suis pas tombée ..

… dans la marmite des plantes étant petite, et jamais je n’aurais imaginé me passionner à ce point pour les matières premières, la phytothérapie et les huiles essentielles. Un évènement majeur a cependant contribué à ce changement profond. Je suis simplement devenue …. Mère. Ma vision du monde et de la vie a alors radicalement évolué. J’ai commencé à m’intéresser aux alternatives dans le domaine de la santé, de l’alimentation, du bien-être en général. Et c’est à ce moment que tout a basculé. 

J’ai mis le doigt dans un engrenage…

… celui du monde végétal. Moi qui n’avais jamais vraiment regardé une fleur ou un bourgeon, je me suis passionnée pour ce monde infini et si sage. D’ailleurs, j’avais bien noté qu’un changement s’opérait en moi lorsque j’ai commencé à photographier toutes les plantes et les fleurs sur mon passage ou arpenter les jardins botaniques (voyez ci-dessous bourrache, coquelicots, glycine, cumin des prés, origan ou achillée, et j’en ai des centaines des comme ça) ! Ou quand mon regard se posait systématiquement sur chaque touffe verte que je croisais… Hum, quelque chose se tramait !

Sans parler de la première fois que mon nez s’est approché d’un flacon d’huile essentielle : j’ai su à ce moment précis que ma vie ne serait plus jamais la même !  Aujourd’hui, mon leitmotiv quotidien pourrait être

Jamais sans mes huiles

Des tours et des détours

Ce blog est le résultat de ce processus de plusieurs années pendant lesquelles j’ai élevé un enfant (et je l’élève toujours!), vécu à Rome puis déménagé en Espagne (appris deux langues au passage), commencé à étudier l’aromathérapie, la phytothérapie, la parfumerie naturelle, à explorer, à essayer. Je me suis posé beaucoup de questions sur la vie. Je participe à des stages, des ateliers, des webinaires. J’ai découvert encore d’autres sujets passionnants. Comme un bon bélier que je suis, je me suis donc mise à fond dans ce processus d’apprentissage qui dure encore !

Les briques se sont empilées. Pas toujours bien alignées, souvent de guingois. Souvent ces chemins détournés m’ont déstabilisée et désarçonnée. Je me demandais quelle était la direction à prendre. Plus forte d’un bagage conséquent de connaissances acquises au gré des flots, je ne savais qu’en faire.

Seulement, j’étais irrésistiblement attirée par…

… les matières premières végétales, leur transformation et les histoires authentiques. L’envie d’écrire sur les Femmes et les Hommes qui FONT l’aromathérapie et la phytothérapie au sens strict du terme, – comme les producteurs, les distillateurs, les cueilleurs -, et ceux qui les SUBLIMENT et les mettent en VALEUR, – comme les parfumeurs naturels, les aromathérapeutes, les herboristes – a germé comme une petite graine.

(Je fais une digression: j’aimerais partager avec vous une anecdote qui m’a profondément touchée. Ma petite maman un matin m’envoie un message qui me dit :

“Ecoute la chanson J’ai essayé de Vianney, elle me fait penser à toi”. Non seulement, elle résume bien ce que je suis et de plus, elle parle des graines plantées.

Je vous la mets en lien, ainsi vous pouvez vous faire plaisir en l’écoutant 🙂

En plein dans le mille Mom, merci pour cette chanson qui résume bien les choses.

J’ai été touchée et j’avoue me retrouver entièrement dans cette chanson. Alors, voilà, j’essaye, j’apprends et je prends du plaisir. Au pire, rien de grave ne se passe, au mieux, je pourrai dire “J’ai essayé”, continuer à apprendre et faire de belles rencontres, fin de la parenthèse).

Les graines que l’on plante ne poussent pas toujours….
mais nous amènent toujours quelque part 🙂

Donc, pour reprendre le fil de l’histoire, je veux me faire leur porte-parole, telle une investigatrice de terrain. Je veux partager de la beauté, de la passion et de l’authenticité; remettre à l’honneur la connexion avec la nature; voyager au gré des matières premières végétales, les présenter et valoriser ces trésors de la Nature. 

Je vous souhaite donc la bienvenue et j’espère que Le trek des Essentielles vous ravira.  

Pour me contacter, vous pouvez utiliser le formulaire suivant: