Mon CV très informel

J’ai commencé le piano à 6 ans. Et n’ai jamais arrêté, mon piano me suit depuis toujours. Même si je n’en joue plus tous les jours. Mais il est là. Et la musique classique est intimement liée à ma vie.

Ma petite maman voulait me faire faire un deuxième instrument de musique. Alors elle m’a mise au hautbois (j’avais 10 ans), instrument divin mais divinement difficile. Il m’aura néanmoins permis de découvrir le bonheur irremplaçable de jouer en orchestre. Puis j’ai arrêté de jouer … disons que la vie m’a fait arrêter. Mais je ne comptais pas non plus en faire mon métier.

J’ai fait du basketball aussi toute mon enfance (commencé à 11 ans), adolescence et pré-adulte. Puis j’ai arrêté. Par la vie. Les souvenirs restent, empreints de nostalgie et d’odeurs des vestiaires.

Petite, je rêvais de vivre dans un ranch. Puis ensuite, je me suis imaginée archéologue. Et mes souvenirs d’enfance se perdent. Sauf que j’ai toujours eu l’envie ancrée de vivre à l’étranger.

11 ans environ. Tiens, un bouquet ? déjà les prémices ? ici avec mon frère

J’ai passé une année en Pennsylvanie (USA) lorsque j’avais 16 ans. Elève d’échange et expérience formidable, je le conseille vivement. A refaire, trop de bons souvenirs. Et au passage un bon niveau d’anglais américain, yeah !

Puis j’ai eu mon bac et commencé mes études … banales qui m’ont menée à un MBA en Angleterre et un DESS en gestion des ressources humaines. Rien de bien sexy, vraiment…

Début du travail en entreprise, la vingtaine et la déprime. Quoi, c’est ça le boulot ? Paris, métro, boulot, dodo. Et le boulot qui fait pas rêver. Mais pendant ces années délicates, j’ai gouté à la danse africaine que j’ai adoré. Partant de là, comme je ne fais jamais les choses à moitié, je suis partie plusieurs en Afrique, j’ai acheté toute la littérature africaine, emmené ma mère à tous les concerts de musique africaine ou similaire (Ismael Lo, Salif Keita, Rokia Traoré, Cesaria Evora…), aujourd’hui encore la musique africaine m’apaise profondément. Sauf les percussions africaines qui, elles, me donnent la patate.

Puis, niveau boulot, heureusement, un jour, le destin m’a orientée vers les métiers de la communication, des relations publiques et relations presse et là, c’était davantage à mon goût. Plus fun, vivant, dynamique. Puis la chance d’aller vivre à Rome pendant 7 ans, un départ en Italie concomitant avec un petit bout d’un an à l’époque. Devenue mère, une profonde évolution et une révolution totale se sont opérées. Les plantes sont entrées dans ma vie. Changement d’alimentation, changement de vision du monde. Changement global.

Puis, ensuite, de Rome à Madrid. Où je vis aujourd’hui. Avec mari et fils.

Le compagnon de beaucoup de mes aventures, mon fils. #love

Enrichie au passage de 2 langues (italien et espagnol pour celles et ceux qui n’auraient pas suivi), de nombreux ami(e)s et d’une profonde gratitude de pouvoir vivre ces expatriations, je goûte donc le bonheur de vivre à l’étranger. Et je gère plutôt bien la sortie de zone de confort que représente vivre ailleurs que chez soi.

Il est aussi important de noter que j’ai toujours énormément voyagé et me considère “aventurière” dans l’âme.

A Cadiz, un mois de février …

Ah et chose importante: j’ai commencé à jardiner, à faire pousser des trucs et je n’ai vraiment aucune envie d’arrêter.

Alors, hors de mon parcours académique, chiant au possible, voici le parcours de “rebelle sur le tard” en mode “réorientation de paradigme” (en gros depuis 2015):

FLMNE (Faculté Libre de Médecines Naturelles et d’Ethnomédecine)(Paris)

Certificat d’aromathérapie – 2020 (enseignement à distance, mémoire : traitement de la ménopause par l’aromathérapie)

Ecole Aroma-Sciences – Michel Faucon

Stage sur les Approches sensorielles avec Michel Faucon – Distillerie Essenciagua (Lozère) – 2020

Nicolas de Barry – Parfumeur indépendant

Masterclass : initiation à la création de parfums naturels – 2019

Instituto de Estudios Naturales (Madrid):

Curso de Fitoterapia – 2020

Curso de Cosmética natural – 2019

Instituto de aromaterapia integrada Enrique Sans Bascuñana

Diplôme “Arte en Perfumeria Natural Vegetal” – En cours (enseignement à distance et pratiques en présentiel)

Psicoaromaterapia integrada – 2019 (présentiel)

Aromaterapia sagrada – 2018 (présentiel)

IMDERPLAM (Institut Méditerranéen de Documentation d’Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales):

Certificat d’herboriste “Plantes médicinales et médecines douces” – Attestation de 2ème année – 2018 (enseignement à distance) (je l’ai arrêté avant la fin car je voulais me concentrer sur l’aromathérapie et cela coïncidait aussi avec le changement d’Italie à Espagne)

ALEPH ECRITURE (oui car j’adore écrire aussi)

Ateliers d’écriture (à distance) – 2015-2017

Michel Faucon et moi
En compagnie de Nicolas de Barry

Macération en cours …et papotage #mujeryerbera

Macération de millepertuis en préparation #homemade
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •