Huiles essentielles de criste marine et carotte sauvage chez Vitalba (3/3)

Nous arrivons à la fin de mon aventure corse. Maintenant que vous connaissez le principe de la méditation olfactive, que je vous ai expliqué ici, je rentre directement dans le vif du sujet avec l’étonnante huile essentielle de criste marine. Et je ne pourrai manquer de parler de la merveille huile essentielle de carotte sauvage.

Huile essentielle de criste marine

Criste marine et botanique 

La criste marine est une plante présente sur tous les bords de mer méditerranéens et atlantiques. Halophile, elle se développe dans milieux extrêmement concentrés en sel. Elle s’accroche aux rochers calcaires et riches en silice. Plante vivace dont le port est buissonnant. Elle ressemble beaucoup à une plante grasse et pourtant elle est de la famille des apiacées (fenouil, carvi, aneth, carotte sauvage…). Son milieu fait qu’elle se gonfle d’eau, à la manière des salicornes. La criste a besoin des embruns pour s’épanouir. 

Elle est délicieuse pour agrémenter des salades. Ou des viandes lorsqu’elle est confite dans du vinaigre. Les marins dès l’Antiquité en consommaient pour sa haute teneur en vitamine C et ainsi tenir à distance le scorbut. 

Criste marine et Vitalba 

La criste marine fleurit pendant l’été puis fait ses graines au mois de septembre. C’est à ce moment là que Vitalba récolte les sommités fleuries avec les graines pour la distillation.  

Michèle Pantalacci raconte que c’est un « plaisir renouvelé de cueillir cette « plante-algue » sur les sites sauvages entre mer et terre : dans le sable ».

Merci à @vitalba pour les photos ci-dessous.

Elle est distillée pendant 4 heures. L’huile essentielle est de couleur jaune-verte tandis que l’hydrolat est un peu laiteux à la sortie du vase florentin.

Bienfaits de la criste marine 

Les propriétés majeures sont l’action anticellulite et diurétique. Elle agit sur la rétention hydrolipidique. Elle s’attaque donc à la cellulite et aux tissus adipeux. Et oui, pas mal Madame Nature : la criste marine baigne dans l’humidité et elle aide à s’en débarrasser !

Elle a aussi une action régénérante et dépurative sur le foie. 

Son arôme est très vivifiant et iodé. Un concentré de mer très étonnant. 

Criste marine et son symbolisme

Je me souviens des mots de Nathalie à propos de la criste marine. Je vous les livre car ils m’ont marquée. 

« La Criste marine est une grande guérisseuse, une déésse de l’Eau. Elle relie l’eau à la Terre et nous rappelle l’importance prédominante de l’Eau sur Terre et dans notre corps. Elle nous connecte à nos Eaux primordiales. Sans Eau, pas de vie sur Terre. Elle libère le mouvement, nos blocages, nos limites, nos retenues. Criste marine permet à nos eaux, celles du corps et celles de nos émotions, de circuler avec fluidité, dans un mouvement infini telle une vague ».

A bien y réfléchir, aucun autre élément n’est plus fluide que l’eau. Elle ne résiste pas, elle va là où elle doit aller. La Femme (et l’Homme aussi évidemment) gagnerait tant à avancer avec fluidité, sans résistance. Mais le plus souvent, on se fige et on crée de la stagnation. 

Par ailleurs, il y a une peur récurrente à propos de l’eau. Qui n’a jamais entendu dire ou dit soi-même : « J’ai peur de l’eau ? ». Et pourtant, notre vie même commence dans l’eau, on y baigne en apesanteur. Toute la vie terrestre a commencé dans l’eau… 

Cela donne à réfléchir, n’est-ce pas ? Alors, prenons maintenant le flacon de la criste marine distillée par Vitalba.

Méditation olfactive de criste marine

Son odeur est absolument déroutante, jamais je n’avais senti une huile essentielle aussi…. salée et iodée. C’est une note totalement aquatique, étonnante. J’ai été littéralement projetée dans la mer. Propulsée dans un abysse abyssal d’un bleu profond hypnotique. Dans ces profondeurs qui, je l’avoue, me font peur. Je n’ai jamais aimé l’eau. Je dis toujours qu’en « bon bélier, j’aime être sur terre ». Néanmoins, j’ai vécu un formidable voyage dans mes profondeurs aquatiques. 

Méditation olfactive de la criste marine, plongée dans mes profondeurs.

L’olfaction de la criste m’a ramenée à une sorte d’idée ancrée de sagesse. Cette sagesse innée que l’on porte en nous. Cette intuition qui nous accompagne et que l’on comprime trop souvent. Et j’ai pensé à la pieuvre. Cette pieuvre si sage dont le regard est si vibrant d’humanité. Je vous invite à voir le documentaire « La sagesse de la pieuvre », et vous comprendrez ce que je veux dire. 

La criste invite à se mettre en mouvementsans résistance. Vous voyez le ressac sur la plage ? Et bien, voilà ce qu’elle vous invite à faire, aller de l’avant, toujours sans résister, en douceur. Même s’il y a du recul, il faut continuer d’avancer en fluidité. 

Allez, je vous embarque pour la dernière, et non la moindre. La carotte sauvage. 

Huile essentielle de carotte sauvage

Carotte sauvage et botanique

La Carotte sauvage (Daucus carota) est une espèce bisanuelle de la famille des Apiacées. On la trouve partout, dans des sols secs. 

Elle est magnifique, et lorsqu’elle est en fleur, elle nous offre son ombelle si gracieuse et parsemée de multiples petites fleurs blanches. Et en son cœur, toujours un point de couleur. C’est son signe distinctif. En effet la famille des apiacées est très vaste. Mais le cœur pourpre de la carotte vous permettra de la distinguer sans mal. 

Carotte sauvage et Vitalba

La carotte peut être ramassée à des stades différents de maturation. Néanmoins, en Corse, la cueillette se passe généralement dans le courant du mois de juillet quand les graines sont pratiquement à maturité.

Vitalba prélève la plante entière, c’est à dire de la racine à l’ombelle chargée de graines. C’est un travail très physique car il faut déterrer la plante et en extraire la racine. Essayez une fois et vous verrez ! 

Bienfaits de la carotte sauvage 

La carotte est une protectrice, une régénératrice. Son tropisme est très hépatique et c’est aussi une grande régénératrice des cellules cutanées. 

En effet, avant de déposer les charges qui pèsent, avant de s’ancrer, il faut se dépolluer et c’est ce que fait la carotte : elle est purifiante, dépurative, elle nettoie tout en nous régénérant.

Cycle végétatif de la carotte sauvage

Si l’on regarde le cycle végétatif de la carotte sauvage, après nous avoir offert son ombelle si jolie, servant de plateforme d’atterrissage à toute sorte d’insectes, elle finit par se refermer sur elle-même. Elle forme alors comme un petit nid douillet. Comme si la carotte se recentrait en elle mais dans un cocon bien hermétique, un rien qu’à soi. Puis, ensuite vient le moment de s’envoler, de lâcher prise dans un envol des graines.

Trouver les ressources en soi

L’idée que l’on peut associer à la carotte est celle-ci : se replier sur soi, c’est aller chercher les ressources en soi. Se recentrer pour ensuite se déployer et prendre toute sa vraie dimension. 

Nathalie nous parle de cet aspect: « La solution est en moi, je puise dans mes ressources intérieures pour mobiliser toutes mes forces en douceur. Je me relie-toi à tous mes potentiels, à ce que je suis et me focalise sur les solutions et non sur les problèmes. En moi, je trouve tout ce qui participe à ma régénération ». 

Ancrage en douceur 

Même si elle est très « terre », – elle est plantée profondément dans la terre sèche -, elle nous offre un ancrage en douceur. 

Voici les mots de Nathalie à propos de cet ancrage : 

« Carotte nous invite à revenir à Soi, elle nous permet de nous relier à la Terre en douceur, retrouver nos racines profondes tout en restant dans la légèreté de l’air. Elle nous apporte un enracinement sécurisant, enveloppant, ressourçant. En nous reliant en douceur à Terre-Mère, généreuse, créative et infinie, elle nous relie au principe divin de notre propre source intérieure et ainsi nous savons que nous portons toutes les réponses, toutes les solutions  à l’intérieur. Nous devenons pleinement qui nous sommes, soutenus par la Terre et nos lignées ancestrales ».

Elle génère un sentiment de stabilité, de sérénité, de sécurité et de protection à ceux qui se sentent déracinés. Elle nous relie à la terre, nourrit notre confiance et notre estime de soi.

Pour ceux qui manquent d’entrain et qui rencontrent des difficultés pour prendre des décisions, elle permet d’aller de l’avant. 

Madame Carotte sauvage à ma gauche

Essayer la carotte sauvage, c’est l’adopter !

Et j’aimerais terminer avec cette phrase de Inès, distillatrice et alchimiste sur l’île italienne de Pantelleria (j’irai un jour, j’irai) à propos de notre carotte sauvage :

Vous la voyez l’abeille posée en son milieu ?

« Only from your center you see every point of view and find clearness”.

Voilà, ma rétrospective corse est terminée. Que d’émotions en si peu de temps ! Mais vraiment, cela en a valu la chandelle. 

Hommage de Michèle Pantalacci

Pour finir en beauté, je vous partage les mots prononcés par Michèle lors du cercle de clôture. Un hommage dédié à ces femmes présentes qui ont partagé tant en si peu de temps. 

« Vous avez été courageuses de vivre cette aventure mais sûrement animées par le soleil corse et ces richesses végétales qui nous entourent. Cette sororité que vous avez tissée est précieuse. Vous avez expérimenté la reconnexion à vous, à la nature et aux sœurs de cœur. J’ai été touchée par chacune d’entre vous car chacune a apporté sa touche personnelle sur le domaine. Ce lien que nous avons créé est à garder au fond de vos cœurs, de vos êtres pour vous y connecter quand ça ira moins bien, quand chacune d’entre vous sera repartie dans ses occupations. Mais c’est là, au fond de vous, chérissez-le et connectez-vous à ces souvenirs aussi souvent que possible. Revenez quand vous voulez et je vous souhaite un bon chemin à toutes ». 

J’ai pris grand plaisir à replonger dans mes souvenirs pour écrire ces 3 volets. Je confirme que je me sens reliée à toutes et que cette rétrospective m’a permis de repenser à chacune d’entre ces femmes avec tendresse et amour.

Rien à ajouter. 

#love

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

One Reply to “Huiles essentielles de criste marine et carotte sauvage chez Vitalba (3/3)”

  1. Je regarderai les carottes différemment désormais!

Laisser un commentaire